L’éco-anxiété peut se transformer

Charline Schmerber est psychothérapeute. Je la reçois dans l’émission « Egosystème » après la parution de son « Petit guide de survie pour éco-anxieux ».

L’éco-anxiété n’est pas une pathologie mais un problème politique, selon Charline Schmerber, et on peut « composter » cette émotion: à découvrir dans cet entretien.

L’éco-anxiété recouvre une multitude d’émotions, liées à l’état de notre planète. Charline Schmerber propose de « composter » ces émotions pour en faire des leviers d’action. Car selon la thérapeute, l’éco-anxiété n’est pas une pathologie mais un problème politique. Il s’agit pour l’éco-anxieux.se d’apprendre à vivre avec sa lucidité, pour la transformer en élan de vie, comme le montre la photo d’illustration ci-dessus, avec ces enfants qui lancent des doudous sur une succursale de Credit suisse.

La bonne nouvelle ne vient donc pas du front climatique. Elle vient de nos capacités à transformer nos émotions. Même si l’état de notre biosphère peut nous plonger dans la peur dans l’angoisse, dans la colère, ces émotions qui nous ramènent à l’éco-anxiété, Charline Schmerber nous explique qu’on peut cultiver l’espoir à l’intérieur de soi. Mais aussi dans l’action et dans le lien avec les autres, les humains et les non-humains, celles et ceux ceux de notre quartier, de notre village, de notre région.

« Fanfare 34 » de Julian Perry (2010), un tableau de l’exposition « Earth, digging deep in British art » au RWA de Bristol, juillet 2022.

Charline Schmerber avait mené 2019 une grande enquête sur l’éco-anxiété en France, une enquête «témoignage», avec plus de 1200 participants, et cette année elle revient avec ce livre « Petit guide de survie pour éco-anxieux » (Ed. Philippe Rey), qui propose plusieurs niveaux de lecture: analyses, témoignages, exercices pratiques, pistes de lectures, podcasts ou conférences pour creuser le sujet.

Pour écouter notre entretien, enclenchez le lecteur ci-dessus.

Cet entretien a été diffusé dans l’émission « Egosystème » le 10 décembre 2022 sur la radio de service public RTS-La 1ère.


Photo principale d’illustration: des enfants lancent des doudous sur la succursale lausannoise de Credit Suisse lors de la manifestation initiée par XR familles le 3 septembre 2022. © Samuel Socquet

Partager

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Sujets