Sommes-nous tous complotistes?

Comment la logique complotiste parvient-elle à squatter nos esprits? Cette forme de pensée influence-t-elle nos liens aux autres? En ces temps dʹanxiété où certains sujets de conversation sont devenus tabous, je reçois Sebastian Dieguez sur RTS-La 1ère, dans l’émission « Egosystème ». Chercheur en neurosciences à lʹUniversité de Fribourg, il tentera de nous éclairer sur le complotisme. Une plongée dans lʹhistoire, la psychologie et la sociologie.

> Ecouter l’entretien avec Sebastian Dieguez pour comprendre le complotisme au XXIe siècle.

Sébastien Dieguez est neuroscientifique, il est co-auteur avec Sylvain Delouvée de « Le Complotisme. Cognition, culture , société », paru aux éditions Mardaga.

Vous pouvez aussi écouter l’entretien directement sur la page de l’émission Egosystème, sur RTS-La 1ère, où a été diffusé pour la première fois le samedi 19 février 2022.


Vous l’avez remarqué, la période est favorable aux conversations conflictuelles. Depuis deux ans et l’apparition d’un certain virus à Wuhan, quelques sujets sont devenus tabous. En ce début 2022, on est bien inspiré d’éviter certaines conversations pour ne pas se fâcher avec des collègues, des amis ou des membres de sa famille. D’après un sondage SSR de cet automne, la première crainte des Suisses liée au Covid-19 est le conflit de société. Loin devant perte des libertés ou la pression sur le système sanitaire.

Et vous, en cette période trouble, parvenez-vous à rester dans l’échange et l’écoute malgré les désaccords? Avez-vous réussi à sauver les liens avec vos proches qui ne pensent pas comme vous? Depuis quelques temps, tout est devenu noir ou blanc. Chacun campe sur ses positions. Au point qu’après 2 ans de pandémie, on a l’impression de ne pouvoir échanger qu’avec celles et ceux qui partagent déjà notre avis. Le terrain du débat semble jonché de mines anti-personnelles. Si vous défendez les mesures sanitaires du Conseil fédéral, on vous accusera peut-être d’être un mouton à la solde des Big Pharma. Si au contraire vous remettez en doute l’intérêt du tout vaccin, vous prenez le risque de vous voir taxé d’antivax. Voire, n’ayons pas peur du mot, de complotiste…

Dans cet entretien avec Sebastian Dieguez, il n’est pas question de décortiquer telle ou telle théorie du complot à propos des Big pharma ou des attentats du 11 septembre. Dans « Le Complotisme. Cognition, culture , société », un ouvrage de près de 500 pages paru chez Mardaga et co-écrit avec Sylvain Delouvée, les auteurs cherchent plutôt à comprendre comment l’esprit humain se saisit des théories du complot.

Comment en est-on arrivé à cette situation où on s’est enfermé dans des positions tranchées et, souvent, figées, où chacun est sommé de choisir son camp? Ecoutez l’avis de Sebastian Dieguez.

Partager

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Sujets

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *